Les lettres de mon clavier

Je me souviens très bien de la première fois où je me suis assise devant mon ordinateur et que j’ai commencé à écrire mon roman. On était en décembre, le vent soufflait dehors, comme aujourd’hui. J’ai tapé plusieurs pages d’un seul jet. Quand je me suis arrêtée, c’est comme si je m’étais soudain réveillée. Le soleil était tombé derrière la montagne. J’ai relu mon texte. Plusieurs fois.

Je n’en revenais pas d’avoir parcouru un si long chemin avec les lettres de mon clavier. Elles m’avaient emmenée sur une voie que je ne pouvais désormais plus quitter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.