La grosse pêche d’Ella

Dans une vie, on a l’occasion de changer d’orientation personnelle ou professionnelle. Ces choix volontaires sont pris en connaissance de cause et  assumés pleinement.  Je le sais, je l’ai fait plusieurs fois… Puis, un jour, vous ouvrez votre sac, comme « James et la grosse pêche » de Roald Dahl ; vous pensez que cette simple décision,  déjà satisfaisante en soi, sera sans grande conséquence… 

Erreur : une fois le sac ouvert, la pêche se met à grossir, grossir et elle devient si grosse qu’elle envahit le jardin. Elle est belle, cette pêche. Douce, juteuse, odorante. Elle donne des vitamines, elle est un morceau de soleil dans l’hiver. Votre vie, qui jusqu’à là vous satisfaisait vraiment, devient soudain irréelle parce que vous avez atterri dans un autre monde avec un bon goût sucré en bouche. 

Voilà ce que je ressens quand une lectrice me laisse un commentaire sur mon livre. Il est de ces petits bonheurs dans une vie dont il faut profiter au maximum le temps que ça dure. 

Merci aux lectrices et aux lecteurs de me donner une grosse pêche ! 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.