La ligne noire

Combat entre la ligne noire et la feuille blanche : qui va gagner ? J’attaque la feuille blanche et je recule devant la ligne noire. Je frappe sur mon clavier et je cède devant les mots. Voilà à quoi ressemble la vie d’une apprentie auteure.

Je n’ai pas cessé d’imaginer un tas d’histoires depuis que que j’ai fini mon livre publié en e.book (« Sexy Wedding » au cas où vous ne le sauriez pas déjà…). J’ai gagné mon pari contre moi-même : terminer un roman. Mais mon cerveau n’en a pas fini avec moi, il me harcèle pour continuer.

Ecrire est toujours difficile parce qu’on est toujours dépassé par son livre.

Jean d’Ormesson

Comme je n’ai pas la force de dire non à mes envies, je suis à nouveau assise pour des heures, des jours et des semaines pour suer sang et eau devant mon écran. Je m’enferme dans ma cage fermée par des lettres capricieuses et des ponctuations musclées. Mais cette prison est le seul endroit d’où je peux m’envoler vers des horizons infinis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.